Système Aéraulec

AÉRAULEC est un système aéraulique breveté
pour la rénovation énergétique durable du bâti ancien humide.

Avec ce système, la pérennité de l’isolation thermique est conciliée avec la présence permanente d’humidité dans les murs due à des remontées capillaires ou à des terrains humides en contact avec les murs.

Des espaces tampons de faible épaisseur sont aménagés entre chaque mur humide (entre 4-6cm) et l’isolation thermique que l’on pose sur ces murs. L’humidité est chassée de chaque espace tampon en remplaçant la totalité de l’air humide qu’il renferme par de l’air neuf prélevé à l’extérieur. Des conduites de soufflage de l’air neuf et d’aspiration de l’air humide sont placées à cet effet dans les espaces tampons, chacune d’elles comportant des petits trous disposés judicieusement.

Le soufflage s’effectue avec des jets d’air qui chassent efficacement l’humidité du bas vers le haut.

Un tel balayage de l’air humide est réalisé quotidiennement (de 30-60minutes /jour) de manière uniforme dans chaque espace tampon. Ainsi, tous les matériaux d’isolation thermique et de parement qui recouvrent les murs humides restent totalement protégés de l’humidité et leur pérennité est assurée.

L’assainissement des locaux est obtenu dès la mise en service du système AÉRAULEC, ce qui permet un aménagement intérieur immédiat pour un confort durable.

Grâce à l’utilisation d’AÉRAULEC, les « bienfaits » apportés par la présence d’humidité dans les murs du bâti ancien sont préservés et même valorisés :

  • Les murs humides conservent leur équilibre hygroscopique et leur fonctionnement est préservé. Nous préconisons de laisser « respirer » ces murs pour préserver la santé des bâtiments anciens et assurer ainsi leur pérennité (l’assèchement de certains vieux murs est parfois préjudiciable et peut même conduire à provoquer prématurément leur effondrement)
  • Par temps chauds, en particulier lors des canicules, des rafraîchissements sont produits dans les locaux par évaporation de l’humidité des murs. Grâce à AÉRAULEC, la gêne créée habituellement dans les locaux par l’humidité produite par l’évaporation et par la présence directe des surfaces froides des murs n’existe pas. Les rafraîchissements obtenus sont bien sûr moindres que ceux que produirait une installation de climatisation, mais l’énergie consommée est négligeable. De plus, il n’y a pas de risque de rejets de gaz polluant dans l’atmosphère, ce qui n’est pas le cas avec une climatisation active. AÉRAULEC procure un confort d’été avec respect de l’environnement.

Le système AÉRAULEC est un moyen pour réussir la rénovation énergétique durable du bâti ancien humide. C’est un moyen pour engager à faible coût et avec respect de l’environnement la réhabilitation des bâtiments. Et enfin, c’est un moyen innovant pour sauvegarder durablement ce patrimoine (parfois même délaissé à cause de son insalubrité) et pour le valoriser.

Innovation de produit

Avec ses canalisations perforées, ses ventilateurs et son programmateur horaire, le système AÉRAULEC® permet de « balayer » uniformément des espaces tampons situés entre murs humides et isolation thermique.
Les réseaux de soufflage et d’aspiration sont calculés avec le logiciel spécifique AÉRAUPROG.

AÉRAULEC® est une innovation de produit : brevet d’invention n° 08 00660.

Aéraulec schéma

Innovation de procédé

Dans le bâti ancien humide soumis aux remontées capillaires, la gestion « passive » des transferts d’humidité avec un écran frein vapeur s’avère très souvent insuffisante. En lui associant la gestion active par balayage AÉRAULEC® on assure le maintien de l’équilibre hygroscopique des murs et la pérennité de l’isolant thermique.

AÉRAULEC® est une innovation de procédé : brevet d’invention n° 13 00648

Aéraulec apiration

Innovation de rupture

Ecran frein vapeur et AÉRAULEC® permettent, ensemble, d’assurer la régulation AÉRAULEC des transferts hydriques horizontaux (H) et verticaux (V) de manière optimale.
Cette régulation est indispensable pour une rénovation énergétique durable des bâtiments anciens avec murs humides.
Un autre avantage offert par l’utilisation de la régulation AÉRAULEC H-V est la possibilité de produire des rafraîchissements par évaporation pour le confort d’été.
AÉRAULEC H-V est une innovation de rupture.

Aéraulec

Une fois l’étude technique validée, nous fournissons à l’entreprise qualifiée pour la pose, l’ensemble du matériel nécessaire pour la mise en œuvre du système Aeraulec.

Le système Aéraulec est décomposé en quatre parties :

Contrôle-commande AÉRAULEC

Dispositif numérique de commande Aeraulec

Les sondes de température, pression humidité

Les sondes se positionnent généralement, de la manière suivante :

  • Une sonde pour l’ambiance intérieure
  • Une sonde pour l’ambiance extérieure
  • Deux à trois sondes dans la lame d’air ventilée

Nous mesurons de manière continue : la température, la pression vapeur, l’hygrométrie.
Résultats des mesures et enregistrements en permanence

Les ventilateurs

Le système Aéraulec est équipé de deux ventilateurs, un de soufflage et un d’aspiration. C’est notre cahier des charges qui fixe la référence des ventilateurs permettant de contrecarrer les pertes de charge des réseaux.

Photographie des ventilateurs associés​

Exemple de sélection d’un ventilateur de soufflage

Les réseaux aérauliques

Les réseaux aérauliques du système Aéraulec sont généralement en PVC (polychlorure de vinyle) d’un diamètre de DN40 (40mm) ou DN50 (50mm). L’espace dédié à la lame d’air Aéraulec correspond au diamètre du réseau. Les réseaux sont généralement fixés au mur à l’aide de raccords antivibratile ou, autrement, suivant le choix de l’installateur et les configurations du projet.

En variante du réseau PVC, des tuyaux en PER (Polyéthylène Réticulé haute densité) peuvent être utilisés.

Suivant notre cahier des charges, les réseaux sont percés suivant un espacement précis (environ 50-60cm) et suivant un diamètre adapté afin d’avoir un débit constant (environ 4-5mm de diamètre)